Forum sur Mario Ancic, joueur de tennis croate.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adélaïde
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Autres   Lun 16 Juin - 17:29

Mario Ancic Q&A

Mario Ancic était septième dans le monde, aussi à Wimbledon était semi-finalist et Davis Cup gagnait avec Croatia.
Aujourd'hui il est 44-me dans le monde comme il fait sa voie en arrière suite à la maladie et en 2007

Mario joue aux Championnats Artois dans le Queen's Club cette semaine et a accepté de répondre aux questions de nos 606 utilisateurs.
Les thèmes varient de comment il s'est occupé du fait de contracter mononucleosis et de ses plans pour l'avenir, à ses amis sur le tour et son évaluation du meilleur dans le jeu.

Q: Pourquoi vous n'avez pas demandé un classement protégé pendant que vous avez la maladie l'année dernière ?[/i]

Mario: Bien, parce qu'avant tout recevoir un classement protégé vous devez être sortis depuis six mois et je suis revenu après le fait de recevoir mononucleosis après cinq, purement parce que j'ai cru que je le traverserais, que j'ai fait et je n'ai pas voulu attendre plus. J'ai pensé après une telle longue pause que j'ai juste voulue commencer et avec optimisme aller peu à peu.
Au temps j'ai été blessé j'étais à numéro huit ou neuf dans le monde et quand je suis revenu j'étais toujours environ 35 ou 40 qui signifierait que j'entrerais dans tous les tournois dans le monde donc j'étais prêt à commencer. Je ne savais pas que mon épaule allait se décomposer après deux ou trois semaines et que j'aurais un virus d'estomac et deux ou trois autres problèmes le long de la voie. Il m'a pris presque une année pour complètement se rétablir, à la fin.

Q: Était cela parce que le mono est resté dans votre système ?

Mario: Non, dès que vous êtes sur mononucleosis il ne reviendra jamais et toutes les autres choses que j'avais ensuite étaient de complètement nouvelles blessures. C'était très ennuyeux parce que l'on est venu après qu'un autre et eux n'ont pas eu rien à faire l'un avec l'autre, ils étaient toutes les complètement différentes choses.
C'était juste l'infortune et je crois toujours que toutes les décisions que j'ai faites étaient pour le meilleur pour moi et ont été faites après longtemps la réflexion. Vous ne pouvez pas savoir ce qui va arriver, vous essayez juste de faire le meilleur vous pouvez.


Q: Roger Federer avait mono au début de cette année aussi. Croyez-vous que cela a eu rien à faire avec sa goutte faible de dans la forme ?

Mario: Je ne crois pas qu'il soit eu trop mal des résultats franchement dit. Il a été dans les finales dans le Français et le semis en Australie. Évidemment d'autre part les gens se sont probablement habitués à lui gagnant trois claquements une saison. C'était une réalisation incroyable et je crois que les gens s'y sont habitués un peu et ont commencé à penser c'était normal.
Il y a beaucoup de bons joueurs et Federer avait un type beaucoup plus clair de mono et je suis heureux qu'il a fait parce que cela n'aurait pas été agréable si une telle personnalité aurait manqué six mois du tennis.

Q: A votre programme d'entraînement et régime changé depuis que vous étiez malades de mono ?

Mario: Peut-être un petit peu au début de ma rentrée j'étais un petit peu plus prudent. J'ai voulu travailler plus mais je ne pourrais pas, le corps ne me permettait toujours pas et je n'étais pas toujours assez approprié. Mais vous devez passer par cette phase et en ce moment il n'y a rien de différent. Je crois que tout le monde sait mon travail éthique bien et en ce moment il n'y a aucune limite à mon entraînement.
Maintenant je me sens grand physiquement et il n'y a rien pour m'arrêter travaillant maintenant.

Q: Êtes-vous surpris par comment et vite vous avez récupéré votre forme depuis le retour ?

Mario: Vraiment, évidemment il y avait beaucoup de questions des gens autour de moi de si je serais jamais capable de revenir, mais je pense cette année loin m'a rendu plus fort surmené intellectuellement et donné moi la conviction de soi. Si je peux passer par toutes ces choses en jouant ensuite le tennis semble plus facile.
J'ai commencé il y a environ quatre mois quand j'ai été classé 140 dans le monde et maintenant j'ai mis 100 endroits plus haut et je suis classé 40. Je dis toujours que la rentrée va grande, mais là va toujours être des temps résistants et de mauvaises pertes quand je questionne 'pourquoi sont je perdant à ce gars, je ne lui aurais jamais perdu auparavant'.
Mais c'est toujours une période où je dois m'adapter et il va bien et j'attends impatiemment de jouer mieux et mieux. Mon but est toujours de revenir dans les premiers 10 où j'étais avant mes blessures. Je le veux si mal mais quelquefois vous devez juste regarder que vous avez fait et être heureux et aller ensuite peu à peu, parce qu'avec tout par lequel j'ai passé je sais qu'il peut tout partir dans un jour. J'attends chaque match impatiemment que je joue.

Q: Vous avez une cible le classant vous voulez finir. Vous faire croient que vous pouvez devenir plus hauts qu'où vous étiez avant la blessure et est cela que vous avez l'intention de faire ?

Mario: Évidemment mon but est de revenir dans les premiers 10. Dès que vous êtes en haut là vous êtes un des meilleurs joueurs dans le monde et chaque tournoi auquel vous venez on s'attend à ce que vous gagniez et vous jouez sur le grand stade. Je veux sentir ces sortes de choses de nouveau.
Si vous avez cinq ans ou six ou sept est juste une question d'un ou deux bons tournois. C'est mon but et c'est toujours ce qui me motive pour revenir. Je n'ai dû commencer de rien - ma première pratique marchait fondamentalement - et ce qui (l'entrée dans les premiers 10) était mon but toujours. Je ne fais pas mettre de temps quand cela doit n'être pas qu'il est quelque chose que je suis très passionné d'et c'est mon but.

Q:Si vous n'étiez pas devenus blessés croyez-vous que vous aviez le talent de devenir le monde numéro un ?

Mario: Oui

Q: Vous croyez encore à cela ?

Mario: Oui

Q: Avez-vous fait des changements techniques au coup ?

Mario: J'ai fait, mais il n'y avait rien de grand. Évidemment le balancement change pendant l'année comme vous faites deux ou trois différentes choses. Il fignole juste, il n'y a aucun grand changement.

Q: Sur lequel votre surface préférée doit-elle jouer ?

Mario: Bien, c'est un petit peu surnaturel. Tous les Croates, nous avons grandi sur la glaise, la plupart d'entre nous n'avaient pas de cours de justice dures ou en salle ou n'importe quoi. Alors cela a retourné dernier dans nos carrières que nous sommes les meilleurs sur en salle ou l'herbe, sur les surfaces plus rapides. Donc c'est des surfaces sans doute plus rapides.

Q: Qui vos idoles grandissaient-elles ?


Mario: Évidemment il y avait Goran Ivanisevic comme un joueur de tennis venant de ma ville. Je aussi comme beaucoup d'autres sports et j'étais un grand fan de Drazen Petrovic qui était un joueur NBA qui est mort dans un accident quand il était très jeune. Il était le capitaine d'une équipe de basket-ball et de son travail éthique et sa direction était stupéfiante. Il était une de mes idoles.

Q: Je sais que Goran a dit plus tôt cette année qu'il croit que vous pouvez gagner Wimbledon cette année. Qu'y pensez-vous ?

Mario: Bien, il y a deux ans quand j'étais dans les premiers 10 j'ai aimé cette pression; je l'ai vraiment voulu et je me suis senti grand avec la pression. J'ai joué dans le semis une fois à Wimbledon et les quarts une fois et je gagnais des tournois de cour de justice d'herbe et perdais seulement vraiment à Roger - que vous devez juste dire était juste mieux.
Mais à cette position, en revenant et n'en jouant pas depuis deux ans sur l'herbe, je ne sais pas encore que m'attendre et c'est résistant. Je veux juste jouer. Cela semble peut-être surnaturel, mais après une telle année mauvaise longue avec les blessures que je veux juste quitter et essayer de jouer le meilleur je peux.
Comme j'ai dit que mon jeu va naturellement à l'herbe mais c'est toujours une longue voie pour moi pour revenir. Mais avec optimisme je peux continuer le même comme j'ai fait il y a deux ans.

Q: Je comprends que vous avez récemment terminé les études à la loi à l'Université de Déchirure. Avez-vous des plans de poursuivre un avenir ou une carrière dans la loi du tout ?
Mario: Il est résistant de répondre que la question mais je crois toujours que j'ai huit ans de mon tennis toujours devant moi. Je suis 24 ans et, évidemment, la loi était la chose que j'ai faite depuis presque six ans - il m'a vraiment aidé l'année dernière où j'étais loin et il est quelque chose que j'aime sans doute faire.
Je ne sais pas quelle voie le départ de vie me prendre ou où je me retrouverai ou comment les choses se développeront, mais il est très agréable d'avoir cet accomplissement derrière moi et se sentir fier dans vous que vous avez fait quelque chose d'important. Pour certaines personnes c'est grand et pour certaines personnes ils demanderaient pourquoi je le fais, mais pour moi c'était une grande réalisation et, comme je dis, je ne sais pas où le départ de vie me prendre et vous ne savez jamais combien de temps vous allez jouer au tennis.
Il y a deux ans j'ai cru que la vie ne pouvait pas être mieux; j'avais sept ans dans le monde et ensemble avec Nadal j'étais le plus jeune dans les premiers 10 et tout le travail dur que j'ai fait était payant. Alors subitement j'étais très près du fait de ramasser jamais un jeu de paume de nouveau. À cause de l'expérience que j'ai faite je pas veux penser 10 ans en avant. Je veux aller peu à peu et en ce moment je suis très concentré sur le tennis.

Q: Avec lequel passez-vous la plupart de votre temps sur le tour ? Qui sont vos meilleurs amis ?

Mario: Je dépasse avec Jonas Bjorkman, avec Thomas Johansson, avec Jarkko Niemenen et je monte bien avec Andy Murray, Novak Djokovic et les garçons croates aussi. Je ne crois pas que j'aie un mauvais rapport avec beaucoup de gars et je dois dire que beaucoup d'entre eux m'ont vraiment aidé pendant la période quand j'ai été blessé; j'avais beaucoup de SMS'S de soutien.
Il y a beaucoup de joueurs avec qui vous n'allez pas peut-être au dîner, mais vous dépassez quand vous êtes aux tournois. Fondamentalement il y a environ 30 à 40 joueurs vous voyez la plupart de l'année et j'aime avoir un bon rapport avec tout le monde - et il est agréable que quand vous avez baissé beaucoup d'entre eux se souviennent de vous.

Q: Lequel de vos joueurs pareils de tennis fait vous pensez a le meilleur de chacun des coups suivants ?

Mario: Serve - Karlovic
Forehand - Gonzalez
Backhand - Federer
La volée - Il n'y a pas trop pour choisir de! Tim Henman, joue-t-il toujours? Il est résistant de dire avec la volée parce qu'il n'y a pas trop qui le jouent. Peut-être Roger.

Q: Si vous pourriez choisir un joueur de l'histoire entière de tennis pour jouer un jeu contre, que choisiriez-vous ?

Mario: Je voudrais jouer avec Ivan Lendl

Q: Croyez-vous que vous gagneriez ?

Mario: Je ne sais pas, je veut jouer

Q: Être là des moins de 6 pieds de joueurs mâles croates de tennis 4 pouces grands ?!! Que vous nourrissent-ils les gars là-bas ?!!

Mario: Je suis un nain! Il doit être quelque chose que nous mangeons. Je crois que c'est juste une coïncidence que tout le monde qui joue est grand.

Q: Avez-vous des plans de jouer double de nouveau avec votre soeur Sanja ?

Mario: Bien, elle a commencé à étudier la pharmacie dans Zagreb et elle est heureuse qu'elle ne joue pas plus. Mais je dois dire que le rêve que nous avions et nous l'avons fait, devait jouer la Tasse Hopman ensemble. Nous l'avons fait au début d'année dernière et il a été tellement amusant pour jouer mélangé.
C'était vraiment, vraiment agréable et je crois qu'il était quelque chose ce qui était un rehaut de la famille parce que moi, mon frère et ma soeur tout le tennis de jeu et être avec elle à la Tasse Hopman, nous tous savons qu'est un tournoi unique où j'ai joué pas seulement pour mon pays, mais aussi pour ma famille.

Interview by Catherine Whitaker
http://news.bbc.co.uk/sport2/hi/tennis/7449105.stm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ancic-mario.skyrock.com
Gloria

avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 29
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Autres   Dim 29 Juin - 12:21

Mario Ancic def. David Ferrer 6‑4, 6‑4, 6‑7, 7‑6

Q.Quand vous saviez que vous aviez gagné le match, quelle était votre première réaction ?
MARIO ANCIC: Ma première réaction est vous savent, était ainsi content. Comme j'ai dit, directement après le match dans l'interview, l'année dernière à ce temps je l'ai manqué. Je passais par un temps rugueux depuis une année. Toujours quand j'étais plusieurs fois j'ai essayé de revenir et toujours dans mon esprit devait jouer le Court central à Wimbledon.
Ce qui me motivait toujours, jouer de grands matches comme cela dans des grands stades. C'est que je travaille pour et ce qui me poussait dans cette année résistante, venir et - être capable de passer par tout cela. Pour que passent par mon esprit.
Je me souviens, je veux dire, l'année dernière j'étais à ce temps en dirigeant des intervalles, en passant le temps dans la gym, en faisant tout que je pourrais pour être approprié de nouveau. Vous savez, j'ai réalisé combien je l'ai manqué l'année dernière, Wimbledon.
Évidemment ce n'était pas facile pour moi. Mais partir aujourd'hui et jouer ce grand match, je pense, avec un cinq premier joueur et gagner sur le Court central, vous savez, c'était un moment grand pour moi.
Je veux dire, j'avais de grands souvenirs ici dans Wimbledon et cela va être un d'entre eux à coup sûr.

Q.À la fin, vous agenouillé en bas et avez embrassé l'herbe. Pourquoi ?
MARIO ANCIC: Juste à cause de cela. C'était un flash-back de tout ce qui continuait dans ma tête, ce qui continuait dans pareil j'ai dit, dans cette année que je n'étais pas capable de jouer.
Il juste, vous savez, a ressemblé à presque dicton, Ici je reviens de nouveau. Merci. J'aime cette cour de justice à Wimbledon. Cela me signifie tant.

Q.Quelles étaient vos attentes au début de cette année ?
MARIO ANCIC: Au début ?

Q.De cette année.
MARIO ANCIC: Bien, ce n'était pas trop, parce que j'ai manqué Australian Open et c'était le Grand Slam numéro quatre de suite que j'ai manqué. Vraiment je ne savais pas que ne penser plus parce que j'essayais toujours de faire les meilleures choses et il ne se matérialisait pas du tout.
Je veux dire, je n'étais pas capable de jouer. Je n'étais pas capable de m'exercer. Quel que soit j'ai fait a été ressemblé il n'allait pas n'importe où.
Je ne pouvais pas demander un meilleur début à la saison pour finalement jouer Marseille. Alors de là sur le but devait juste être en bonne santé au commencement. Le seul, si vous pouvez dire le but, devait essayer de rivaliser aux Jeux Olympiques et cela veut dire d'être dans de premiers 60. C'était le but.

Q.Ainsi que veut-il dire d'atteindre la deuxième semaine maintenant pour vous ?
MARIO ANCIC: Cela signifie incroyablement beaucoup. Je pense qui est dans la deuxième semaine est un danger potentiel et beaucoup de gars montrent le grand tennis. Et pour moi personnellement, comme j'ai dit, cette victoire et venant à la deuxième semaine signifie beaucoup.
Évidemment je suis satisfait d'une victoire incroyable et je l'apprécierai aujourd'hui et demain et penserai ensuite au rond suivant. La préparation de dimanche pour un match lundi et un foyer complet pour cela, le complètement nouveau match.
Vous savez, j'ai survécu au deuxième rond, qui était très dur, cinq jeux, en jouant ainsi et ainsi. Étant capable de venir et jouer un tel grand match, il montre juste que chaque match est un nouveau match et chaque match que vous devez essayer de faire tout le possible.
Mais comme j'ai dit, aujourd'hui et suis demain complètement j'apprécie ce moment, le moment grand pour moi pour venir à la deuxième semaine de nouveau, comme j'ai dit, après que tout que continuait, être de nouveau dans cette position.

Q.Vous êtes la dernière personne à battre Federer sur l'herbe. Qu'en faites-vous ?
MARIO ANCIC: Bien, cela a été il y a six ans. Je veux dire, il était évidemment pas le même joueur qu'il est maintenant et je pense moi personnellement, pour moi c'était le beaucoup meilleur résultat joue des quarts, en jouant semis à Wimbledon, parce que vous devez rejouer du début au revers.
En ce temps-là il se battait avec son Grand record de Claquement et j'ai joué un match incroyable. Mais c'est l'histoire. Alors nous jouons après que ces temps de paire et moi avons perdu, donc il montre juste qu'il n'a rien en commun avec cela plus. C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gloria

avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 29
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Autres   Mar 1 Juil - 9:17

Lundi, 30 Juin 2008
Mario Ancic def. Fernando Verdasco 3-6, 4-6, 6-3, 6-4, 13-11

Q. Le fait de regarder les draps statistiques pour le match aujourd'hui.
MARIO ANCIC: Moi, aussi.

Q. La ligne qui dit, "l'efficacité de 61 % au filet," qui va-t-il être assez pour battre Roger Federer ?
MARIO ANCIC: Franchement dit avec vous, je n'ai pas pensent une seconde
Aussi, franchement dit, il m'a aidé tellement l'année dernière. Dans cette année où je n'ai pas joué à de tennis, je crois qu'il m'aide juste à rester surmené intellectuellement fort, être positif, parce que je crois qu'il serait beaucoup plus résistant si je ne l'avais pas ainsi je m'assoirais le jour entier, vous savez, à la maison et me frappez, vous savez, frappez ma tête par le mur tout le jour. Vous savez, rien pour faire.
Regardez peut-être le tennis et vous devenez encore plus idiots. Pourquoi je ne suis pas là Je vais être insisté. J'ai estimé que c'était vraiment quelque chose que, bien, maintenant je n'ai pas de tennis, mais j'ai quelque chose d'autre tout aussi peut-être comme importante dans ma vie.

Q. Et votre partie préférée de la loi ?
MARIO ANCIC: Je pense le code civil.

Q. Quand vous battez Roger ici il y a six ans, où avez-vous cru que votre jeu serait six ans depuis lors et où avez-vous cru que Roger serait six ans depuis lors ? Où avez-vous cru que vous seriez aujourd'hui avec vos jeux ?
MARIO ANCIC: Je crois que nous sommes tous les deux six ans mieux les joueurs. Je veux dire, comme j'ai dit, il n'était pas Roger Federer en ce temps-là. Évidemment, je veux dire, je peux m'asseoir ici et parler des histoires de comment la grande victoire et comment j'ai battu Roger Federer, mais vraiment ce n'était pas Roger Federer comme nous le connaissons aujourd'hui.
Il était en haut et l'arrivée, 10 premier joueur qui était à ce moment en se battant sur de Grands Claquements. Je pense à partir de l'année après quand il a gagné Wimbledon il explose et aujourd'hui il est le complètement différent joueur.
Je veux dire, nous avons joué je pense trois ou quatre fois après cela. Il m'a battu. Évidemment c'est incroyable, parce que depuis il n'a pas perdu sur l'herbe. Mais, vous savez, si ce n'était pas pour quoi, je crois que les gens oublieraient presque de cette victoire.

Q. Nous tous savons l'histoire de la maladie, ce qui vous a. Quand vous souffriez, peut-être à vos moments les plus bas, imaginez-vous quelque chose dans le tennis qui vous inspirera à revenir ? J'espère que vous allez dire le Court central. Y a-il quelque chose que vous vous concentrez vraiment pour aider votre récupération ?
MARIO ANCIC: Bien, ce n'est pas un cliché, mais il devait vraiment jouer de nouveau sur le Court central dans Wimbledon. Il était quelque chose que je me suis vraiment senti passionné de. J'ai dit que c'est pour moi comme pour un footballeur pour jouer sur Wembley. C'est le Stade d'Yankee pour le base-ball, le Jardin de Carré de Madison dans le basket-ball, Knicks de New York pour jouer là.
Je veux dire, il ressemble à presque un endroit saint. C'était vraiment quelque chose ce qui m'inspire. Je veux dire, évidemment le but était l'essai de venir là, parce que je sais alors que je joue de grands matches. Je veux dire, j'ai senti que cela veut dire de jouer en retard aux tournois, en retard aux Grands Claquements, en gagnant des tournois et mon but était de revenir pour jouer ces grands matches.

Q. Roger a dit auparavant et nous a reconfirmé aujourd'hui qu'il vous a sous-estimés en arrière en 2002 et c'était sa propre faute. Le fait que vous le battez il y a six ans sur l'herbe et vous êtes un de peu de gars qui sait qu'il a envie de le battre sur l'herbe, qui va-t-elle vous aider à ne pas le surestimer, ne pas lui donner trop de respect ?
MARIO ANCIC: Bien, je veux dire, nous jouons des quarts il y a deux ans. Je crois qu'il a joué un match brillant. Pour moi, je continue la cour de justice et je ne joue pas le nom; j'essaie de jouer le meilleur comme je peux jouer ce jour-là.
Je veux dire, c'était même cas il y a deux ans, mais c'était juste de l'autre côté du filet était quelqu'un qui jouent mieux que moi ce jour-là.
Mais que je suis vraiment le foyer est je ne joue pas le nom; je me concentre juste pour essayer de monter dans le haut de mon jeu. Qui que ce soit qui je doive jouer dans les quarts, n'a pas d'importance est cela Roger Federer. Je veux dire, est huit gars toujours quittés au tournoi et contre sept d'entre eux vous devez jouer le haut pour avoir une chance de gagner.
N'a pas d'importance est cela Roger ou quelqu'un d'autre, qui est mon but.

Q. 13-11 dans le cinquième. Où vous tenez-vous debout sur si cela devrait être un tiebreak pour y mettre fin dans le cinquième ou si nous devrions continuer à être périmé comme cela ?
MARIO ANCIC: Bien, je crois que c'était assez divertissant pour la foule. Non, je crois que le système est bon. Je n'ai rien contre cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gloria

avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 29
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Autres   Jeu 3 Juil - 13:56

Mercredi, 2 Juillet 2008
Federer def. Mario Ancic 6-1, 7-5, 6-4

Q. Quelle était la différence de ce match et de l'autre temps ?
MARIO ANCIC: Il était toujours un vainqueur. N'a pas d'importance. Ce n'était pas trop de différences. Vous savez, il vous fait jouer le plus dur comme vous pouvez et d'autre part vous ne pouvez lui donner rien. Il n'y a pas un point que vous recevez gratuitement. Je veux dire, c'est le plus résistant pour se tenir en équilibre. Vous devez jouer durement. Vous devez aller pour vos coups. Vous devez jouer difficile.
Et, d'autre part, on ne vous permet pas de manquer si vous voulez gagner. Je crois que je faisais. Je suis si fier de moi comment je faisais cette seconde et le troisième jeu, en allant vraiment agressif, en me poussant à jouer comme ça. Mais je pense peut-être le général du match entier que nous pouvons voir dans le premier jeu dans le troisième jeu où j'ai estimé que je joue peut-être au meilleur tennis et devais toujours lutter ainsi, tellement gagner que le jeu.

Q. À quinze minutes, pouvez-vous décrire un petit peu ce jeu ? Ce jeu était vraiment presque la longueur du premier jeu.
MARIO ANCIC: Je crois que montre juste que je disais, comment j'ai joué, comment difficile il est. Comme j'ai dit, il n'y a personne le point. Je servais 130 miles. Vous montez dans vos pieds, en recevant des volées profondes. Je veux dire, j'ai dû jouer chaque point. Chaque point a dû être tout à fait fait. Comme j'ai dit, je crois que cela montre juste . Je ne l'ai jamais vu servir mieux. La chaque fois contre moi, je crois que c'est le meilleur qu'il servait jamais.

Q. Pouvez-vous parler un peu de qu'est-ce qui rend son service si difficile ? Puisqu'il n'est pas si grand et le service n'est pas le plus rapide, mais pourquoi c'est si difficile pour le retourneur ?
MARIO ANCIC: Bien, je veux dire, je ne vous approuve pas que ce n'est pas le plus rapide. Je veux dire, ce n'est pas peut-être il n'a pas battu le record, mais il est environ 130 il peut le taper. Il a incroyable précis et il est très résistant de lire son service parce qu'il le mélange si bien. Aujourd'hui il servait vraiment, vraiment bien - pas seulement le premier service, même avec le deuxième il allait beaucoup. Vous savez, avait une grande vitesse et le fait de me pousser vraiment, n'en me donnant aucune chance de frapper et venir, qu'en entrant évidemment dans ce match j'espérais que je peux avoir ces opportunités de le faire.

Q. Quand vous entrez du match d'aujourd'hui, je me rends compte que vous l'avez joué très récemment sur la glaise à Paris. Mais en entrant de ce match ici, avez-vous dans vos souvenirs d'esprit, les pensées du tout de votre victoire sur lui ici ?
MARIO ANCIC: No. que je veux dire, j'ai perdu des temps de couple contre lui. Évidemment je l'ai gagné ici, mais c'est une mémoire très lointaine. Je le prends toujours comme un nouveau match. N'a pas d'importance comment était la semaine dernière. Même si nous jouons demain, n'importe pas vraiment . J'essaie d'aller là-bas et, comme j'ai dit, hier ou il y a deux jours, essayer d'aller à mon niveau. Je pense le deuxième et troisième jeu que j'ai fait. Il était juste le meilleur joueur. Je veux dire, je peux parler ici, les histoires de conversation, mais il était juste un meilleur joueur. Le meilleur joueur a passé.

Q. Vous avez été à travers un temps résistant physiquement. Je crois que j'ai entendu dire que vous avez dit, Mon rêve devait jouer de nouveau sur le Court central un match de Federer. Est-ce qu'il était aussi bon que vous avez eu en vue ?
MARIO ANCIC: Vraiment. Je veux dire, j'apprécie chaque moment. Pas aujourd'hui, mais le Wimbledon entier ici. Il était pour moi des deux semaines grandes. Maintenant je vais prendre beaucoup de choses positives. Je montre de nouveau comment bon je peux jouer. J'ai battu, de nouveau, les joueurs supérieurs, qui est grand pour la confiance. Et je pense aujourd'hui était l'en tout très bon match. Évidemment, vous voulez à, vous savez, gagnez avec optimisme ces matches, mais je prends toujours je peux toujours prendre beaucoup de positives de cette expérience, à partir de 2008 Wimbledon.

Q. Est ces 2008 Wimbledon comme un repère maintenant de nouveau, votre rentrée ?
MARIO ANCIC: Je veux dire, sans doute. Comme j'ai dit, j'ai reçu beaucoup de confiance quand vous battez ces joueurs que j'ai battus. Mais aussi, je veux dire, sage de classement c'est un grand pas pour moi. Comme j'ai dit, c'est maintenant prennent le sort de choses positives d'ici et continuent à aller. Je veux dire, je sais où je veux être et je sais que je veux toujours continuer.

Q. Ayant tout à l'heur joué Federer, pour le match suivant, Federer contre Safin, que mettriez-vous votre argent ?
MARIO ANCIC: Bien, je pense toujours à partir du début de ce tournoi Federer est l'adversaire numéro un. Je ne crois pas qu'il change n'importe quoi.

Q. Pouvez-vous comparer le Federer d'aujourd'hui au Federer que vous avez joué ici et avez battu en 2002 ?
MARIO ANCIC: Je dois me répéter. Je pense je un million de fois je l'ai dit, mais je dirai de nouveau. Je veux dire, il se battait évidemment en ce temps-là avec le Grand Slam record. Était très mauvais. Il servait et volleying en ce temps-là. Je crois que 2003, au moins pour moi, 2003 la victoire dans Wimbledon l'aide juste à être ce joueur qu'il est maintenant. Puisqu'il ressemble, vous savez, il avait toujours beaucoup de talent, beaucoup de contact, mais ce qui lui a juste donné la confiance qu'il peut être, vous savez, cela conséquent et ce bien.

Q. Croyez-vous que vous n'aviez pas le niveau de santé physique, ayant joué un tel match prolongé il y a deux jours ?
MARIO ANCIC: Bien, évidemment, je le voudrais je finis, vous savez, dans trois et ce n'était pas le long match. Mais quelquefois - vous savez, c'était la très grande victoire pour moi. Je pense un petit peu au commencement qui était, vous savez, un petit peu moins, parce qu'au commencement j'étais un petit peu lourd. Ne l'a pas commencé pointu comme normal et cela m'a coûté d'abord des jeux, fondamentalement le premier jeu. Mais alors je pense de là sur cela n'a pas vraiment importé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Autres   Lun 7 Juil - 22:26

Merciiii beaucoup pour toutes ces interviews!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ancic-mario.skyrock.com
Gloria

avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 29
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Autres   Mar 19 Aoû - 20:16

J'ai trouvé un tel sondage amusant Laughing

Q: Jogging or bike?
Mario: Jogging

Q:Ivanovic or Sharapova?
Mario: I don't want to answer that question.

Q: Wine or soda?
Mario: Soda.

Q: Massage or siesta?
Mario: Siesta.

Q:Rock or pop?
Mario: Rock.

Q: Split or Zagreb?
Mario: Split.

Q: Venus or Serena?
Mario: Next question!

Q:Mauresmo or Pierce?
Mario: Amélie.

Q:Ferrari or Mercedes?
Mario: Mercedes.

Q:Soccer or basketball?
Mario: Soccer.

Q: Jeans or suit?
Mario: It depends on the context.

Q: Federer or Sampras?
Mqrio: I prefer to watch Roger, but Pete is the best!

Q: Borg or McEnroe?
Mario: I don't know them, but I like McEnroe's style.

Q: Cartoon or love story?
Mario: I prefer the comedies and the action movies.

Q: Tea or coffee?
Mario: Neither nor.

Q: Attack or defense?
Mario: Defense.

Q: US Open or Wimbledon?
Mario: Wimbledon, without hesitating.

Q: Hamburger or spaghetti?
Mario: Spaghetti.

Q: Davis Cup or Grand Slam?
Mario: Same.

Q: Relaxed or stressed?
Mario: Always relaxed...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN VFR VTEC PAS COMME LES AUTRES
» video un pecheur pas comme les autres !!
» autres montages photo
» Jidé dans l'illustration ,la BD et autres...
» Affiches Porsche 914 ... et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mario Ancic :: Interviews-
Sauter vers: